info@adeptisgroup.com +44(0) 1273 855350 Submit CV Menu

Blog

Les Énergies Renouvelables : Définition et Catégories

18 June 2021 Shannon Johnson

Que veut dire énergies renouvelables ?

Les énergies renouvelables sont des énergies inépuisables et réutilisables. Elles sont issues d’éléments naturels : le soleil, le vent, l’eau, les marées, la chaleur de la Terre,… Ces sources, ou processus naturels, se renouvellent constamment.

Les énergies renouvelables sont souvent considérées comme des technologies nouvelles , mais en fait l'exploitation de la puissance de la nature est utilisée depuis longtemps pour le chauffage, le transport, l'éclairage, etc. Le vent a permis depuis longtemps aux bateaux de naviguer sur les mers et aux moulins à vent de moudre le grain. Les cours d'eau fournissent leur force motrice pour divers usages - meunerie, métallurgie, papeterie, etc. depuis des siècles. Mais au cours des 500 dernières années environ, les humains se sont de plus en plus tournés vers des sources d'énergie fossiles, moins chères mais plus polluantes, comme le charbon, puis le pétrole et enfin le gaz. Ces combustibles sont en fait le produit du stockage de l'énergie solaire durant des millions d'années par des myriades de plantes, d'animaux et de micro-organismes divers enfouis dans des couches sédimentaires profondes.

Maintenant que nous disposons de moyens de plus en plus innovants et moins coûteux pour capter et conserver l'énergie éolienne et solaire, les énergies renouvelables deviennent une source d'énergie plus importante.

Quels sont les types de source d’énergie renouvelable ?

Énergie solaire 

L'homme exploite l'énergie solaire depuis des milliers d'années pour faire pousser des cultures, se chauffer et sécher des aliments. Aujourd'hui, nous utilisons les rayons du soleil de nombreuses façons : pour chauffer les maisons et les entreprises, pour réchauffer l'eau ou pour alimenter en électricité des appareils. 

Les cellules solaires, ou photovoltaïques (PV), sont fabriquées à partir de silicium ou d'autres matériaux semi-conducteurs qui transforment directement la lumière du soleil en électricité. En France, l’énergie solaire représente un peu plus de 2% de la production d’électricité, et est devenue la source d’énergie la moins chère.

Énergie éolienne

Aujourd'hui, des éoliennes aussi hautes que des gratte-ciel - avec des turbines d'un diamètre presque aussi large - sont visibles dans le monde entier. L'énergie éolienne fait tourner les pales d'une turbine, couplée à un générateur électrique qui produit de l'électricité. Le vent représente un peu plus de 6 % de la production d’électricité française.

L'énergie hydroélectrique

L'hydroélectricité est la troisième source de production d'électricité en France. L'hydroélectricité utilise l'eau, généralement l'eau qui se déplace rapidement dans un fleuve ou une rivière ou l'eau qui descend d'un point élevé, et convertit l'énergie potentielle de cette eau en électricité en faisant tourner les pales d'une turbine couplée à un générateur.  

Énergie de la biomasse

La biomasse est une matière organique qui provient de plantes et d'animaux. Elle comprend les cultures, les déchets de bois et les arbres. Lorsque la biomasse est brûlée, l'énergie chimique est libérée sous forme de chaleur et peut générer de l'électricité avec une turbine à vapeur. Cette biomasse peut également être compostée et produire du biogaz utilisable dans les mêmes conditions que le gaz naturel.

Énergie géothermique

Si vous vous avez déjà pris un bain dans une source d'eau chaude, vous avez utilisé l'énergie géothermique. Le noyau terrestre est à peu près aussi chaud que la surface du soleil. Le forage de puits profonds fait remonter à la surface de l'eau souterraine surchauffée à haute pression qui passe dans un échangeur et permet de produire de la vapeur ensuite détendue dans une turbine pour générer de l'électricité.

L'océan

L'énergie marémotrice, celle des courants marins et celle des vagues sont encore en phase de développement; elles proviennent de l'effet de gravité de la lune et du soleil ou de phénomènes météorologiques, ce qui fait de leur exploitation une option intéressante.