info@adeptisgroup.com +44(0) 1273 855350 Submit CV Menu

Blog

Combattre la disparité entre les sexes dans la cyber sécurité

6 July 2021 Shannon Johnson

Dans le domaine de la cyber sécurité, les efforts et les initiatives menés à l'échelle mondiale pour inciter les femmes à faire carrière dans la cyber-industrie sont moindres que pour les hommes. L'écart entre les sexes et la non-inclusion des femmes dans la profession de la cyber sécurité sont alarmants, ce domaine étant considéré comme la première ligne de défense pour protéger les systèmes connectés et les infrastructures critiques contre les cyber-attaques. 

Le talent, quel que soit le sexe, est considéré comme le nouveau capital dans le monde moderne. Il est donc essentiel de donner aux femmes les moyens nécessaires pour stimuler l'innovation et tirer parti de leur talent inexploité pour la prospérité socio-économique.

L'égalité et l'autonomisation des femmes constituent l'un des 17 objectifs de développement durable des Nations Unies. Un capital humain diversifié et inclusif est considéré comme un pilier essentiel de la prospérité et de la compétitivité de toute société. Les entreprises et les États ne peuvent atteindre la compétitivité et la croissance durable sans mobiliser et inclure les femmes dans leur main-d'œuvre.

Comment pouvons-nous remédier à la disparité entre sexes dans la cyber sécurité ?

Il faut en étudier les raisons et élaborer des stratégies pour créer une main-d'œuvre plus diversifiée et inclusive, capable de relever les défis de la cyber sécurité avec ses homologues masculins. Il est également important d'éliminer les préjugés qui veulent que la cyber sécurité soit un domaine réservé aux femmes, et il est nécessaire de changer la perception selon laquelle il s'agit d'une discipline purement informatique. Par conséquent, il est fortement recommandé de prendre des mesures clés pour éviter tout impact grave sur les actifs numériques du monde en raison de la pénurie de main-d'œuvre qualifiée et inégale entre les sexes dans le domaine de la cyber sécurité.

L'éducation, la formation, l'esprit d'entreprise et l'égalité des chances pour les femmes dans le domaine de la cyber sécurité aideraient à élaborer un cyberespace à la fois sûr et résilient et contribueraient également à leur autonomisation socio-économique. Les recommandations suivantes ont été élaborées :

1. Mettre en place et renforcer les programmes d'enseignement et de formation professionnelle en cyber sécurité pour les femmes

L'éducation, les compétences, la formation et les connaissances sont les moteurs de la croissance économique et du développement social d'une nation. En offrant aux femmes un enseignement professionnel et une formation axée sur les compétences dans le domaine de la cyber sécurité, il serait possible de donner la priorité et de soutenir leur développement professionnel en vue d'une participation active à des emplois largement disponibles (par exemple les hackers éthiques, testeurs d'intrusion, opérateurs de renseignement sur les cyber menaces, consultants en gestion de la sécurité de l'information, etc.). Les formations axées sur les compétences comprennent le mentorat, les cours de courte durée, les diplômes et les certifications, qui peuvent contribuer à garantir que les femmes puissent s'engager pleinement et exceller dans la profession de la cyber sécurité.

Nous vous invitons à visiter notre page Adeptis Academy, notre organisme de formation accrédité pour les cyber-praticiens de niveaux intermédiaires et expérimentés. 

2. Soutenir les femmes entrepreneures dans la cyber sécurité

Les États peuvent participer à la libéralisation du pouvoir et du talent des femmes dans le secteur de la cyber sécurité en augmentant la disponibilité des ressources, notamment les compétences, la formation à l'entrepreneuriat, le soutien financier et le réseautage. Ils peuvent collaborer et inviter les principales organisations mondiales de cyber sécurité à créer davantage d'incubateurs et de programmes d'accélération dédiés aux femmes, afin de stimuler la passion des femmes entrepreneures et de les aider à développer leur activité.

3. Combattre les stéréotypes

Le système éducatif actuel n’incite pas les jeunes filles à s’orienter vers la cyber sécurité. Les écoles et les universités entretiennent encore trop souvent des clichés, entrainant la difficulté des femmes à participer à des formations techniques, « naturellement proposées aux hommes ». Pour faire évoluer les mentalités, plusieurs associations comme le Cercle des Femmes de la CYberSécurité (CEFCYS), militent pour promouvoir et faire progresser la présence et le leadership des femmes dans les métiers relatifs à la sécurité informatique.